La batterie R10

Journal de marche du 9e Régiment d’Artillerie à Pied – 10e Batterie Territoriale
Cantonnement au  Fort Hatry. Belfort, 1915

Chronologie historique d’Alain Casero (source : SGA/Mémoire des Hommes)

1er avril
La batterie quitte le secteur du Salbert et va occuper le secteur de Bessoncourt :

  • 3 pelotons sont logés au fort de Bessoncourt et chargés du service de deux tourelles à éclipse de canons de 75, de deux tourelles à éclipse de mitrailleuses, de six canons révolver, six de 12 de culasse et 8 de 90.
  • 2 pelotons cantonnent à Denney.
  • 7 pelotons cantonnent aux baraquements du fort.

Ces pelotons sont chargés du service du groupe 1, à savoir :

  • Batterie 1: 4 canons de 95
  • Batterie 2: 2 canons de 90
  • Batterie B: 4 canons de 90
  • Batterie 3: 3 canons de 120 Long
  • Batterie 4: 2 canons de 155 filloux
  • Batterie R10: 4 canons de 120 Long

12 avril
Les 2 pelotons de Denney vont cantonner à Bethonvilliers et construisent une casemate de 2 canons de 90.

1er mai
Quarante hommes vont cantonner à Frais et construisent la batterie 13 pour 4 canons de 155 L Cingoli (
ceintures de roues pour améliorer la mobilité en terrain difficile) dans les bois de Denney. Les ouvriers menuisiers et charpentiers sont employés au Moulin des Bois au débit des bois de cet ouvrage.

15 juin
La batterie met vingt hommes à la disposition de la commune de Frais pour les travaux de fenaison. Du 1
er avril au 19 août, la batterie assure le service de la station de tir contre aéronefs du Rondot (ouvrage fortifié situé entre Chèvremont et Bessoncourt). A ce poste les observateurs et téléphonistes de l’unité reçoivent l’instruction spéciales à leurs fonctions.

12 juillet
La batterie verse à la 4
e compagnie A.P.F (Auxiliaires de Places Fortes) à Bessoncourt les hommes de la classe 1889, soit trois brigadiers et 22 canonniers.

17 juillet
Un maréchal des logis et 10 hommes vont cantonner à Fontaine et construisent l’observatoire 14.

19 juillet
Le détachement de Bethonvilliers ( un sous-lieutenant, deux maréchaux des logis et 43 hommes) rentrent au fort de Bessoncourt après avoir construit deux casemates.

25 juillet
Un maréchal des logis et 10 hommes vont cantonner à Larivière et construisent l’observatoire 12.

21 août
La batterie quitte Belfort à 10h avec 12 pièces de 90. Elle arrive à la gare de Saulty d’Albret (Pas de Calais) le 22 août.


Le récit et les photos de Pierre Binder illustrent la vie de la batterie R10 . Cliquez sur les photos ci-dessous pour retourner aux pages dédiées au poste RG3

La batterie R10 – Photos

Où se trouvait cette batterie d’artillerie ?

Sa situation nous est donnée par des extraits de la carte du Journal de Marche et des Opérations (JMO) de la compagnie 28/3

Pour une vue plus large, cliquez ici

Pierre Binder a pris de belle photos des villages de Phaffans et Bessoncourt depuis la batterie R10. Voyez cette PAGE

Léon Thavard au Moulin des Bois