Introduction

My site is being drastically improved for a period of time. However, its content remains intact. Sorry for the inconvenience. Jean-Claude

Cartouche designed by JCMayet
Cartouche « inspiré » de la carte de l’Evesché de Bâle de 1660

Le village de Phaffans, capitale de la Baroche, compte aujourd’hui 425 habitants (Population totale 2014 – données INSEE). Il fut le centre historique d’une paroisse regroupant cinq autres villages de l’est de Belfort : Denney, Roppe, Éguenigue, Menoncourt et Lacollonge. Il doit une partie de sa notoriété à son curé Marc Antoine Berdolet qui fut nommé par Napoléon premier évêque d’Aix-la-Chapelle le 29 avril 1802.

Après avoir été patronnée par l’abbaye bénédictine de Murbach (Haut-Rhin), la paroisse fut annexée, au XIVe siècle par l’abbaye cistercienne de Lucelle, puis, fut rattachées en 1782 au diocèse de Besançon.

Plusieurs événements importants et malheureux ont marqué son histoire. La paroisse de Phaffans fut ravagée lors du passage des Armagnacs en 1444, et par les incursions bourguignonnes de 1474. En 1632, lors de la guerre de Trente ans, de gros dégâts furent causés par les Suédois. En 1815 lors des guerres napoléoniennes, la Baroche fut particulièrement sinistrée par les Autrichiens qui ont incendié à Phaffans 60 maisons sur 64 et saccagé l’église , 94 maisons sur 114 à Bessoncourt, 39 sur 53 à Denney, 8 sur 37 à Lacollonge, et deux habitations à Menoncourt. En 1870, lors du siège de Belfort le clocher de l’église, qui servait d’observatoire aux Prussiens, fut sérieusement endommagé par les tirs d’obus des combattants français assiégés dans la forteresse de Belfort.

De nombreuses troupes ont stationné dans notre village pendant la Grande Guerre : le centre d’écoute radio RG3 de Pierre Binder, l’Escadrille BR9 et la Company A du 127e régiment d’infanterie américain.

Dans les années 1970, sa population va passer brusquement de 136** à 342*** habitants par la construction du lotissement de la rue de Cambrai, changement radical pour le destin du village. Dès lors, sa vocation rurale va disparaître peu à peu au fil des décennies. Phaffans est un lieu de vie très agréable et accueillant au centre d’un système routier qui rend aisé les déplacements et situé à trois kilomètres de la zone commerciale de Bessoncourt.

En 2009 le village comptait 332 habitants contre 425 en 2014, soit une évolution de 28 % (selon INSEE)

Chiffres INSEE pour :  1968** / 1975***


Un point de vue magnifique sur les Vosges

D’après un judicieux panneau au bord de la route de Lacollonge
Première partie

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Deuxième partie, plus à l’Est…

Cliquez sur l’image pour l’agrandir